2
Juin
Fiscalité

Report de la déclaration d’IFI et de revenus

Temps de lecture : 
1'43

Les contribuables assujettis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) ont jusqu’au 15 juin prochain pour faire leur déclaration. Ce report de date concerne aussi leur déclaration de revenus.

Pour la première fois, cette année, tous les contribuables redevables de l’IFI doivent déclarer leur patrimoine taxable en même temps que leurs revenus. Il n’y a plus de distinction entre les « petits » patrimoines qui devaient jusqu’à présent déposer une déclaration simplifiée en même temps que leur déclaration de revenus et les « gros » patrimoines qui déposaient une déclaration détaillée distincte : tous les ménages dont le patrimoine immobilier, net de dettes, excède 1 300 000 € au 1er janvier 2018 doivent reporter sur leur déclaration de revenus, la liste de leurs biens imposables. La date limite de dépôt des déclarations avait été alignée sur celle de la déclaration de revenus et dépendait donc du mode de déclaration utilisé : papier ou Internet.

Jusqu’au 15 juin…

Mais face aux difficultés rencontrées par les contribuables – et leurs conseils – pour remplir leur déclaration d’IFI et dans l’attente de la publication prévue, pour le 8 juin au plus tard, du bulletin officiel des impôts (BOFIP) commentant ce nouvel impôt, Bercy a annoncé un report de la date limite de dépôt des déclarations au 15 juin prochain.

Ce report concerne tous les contribuables assujettis à l’IFI, qu’ils utilisent un formulaire papier ou déclarent leur patrimoine en ligne. Bonne nouvelle : il s’applique également à leur déclaration de revenus. Conséquence : ceux qui ont déjà rempli leur déclaration ont la possibilité de déposer jusqu’au 15 juin prochain, le cas échéant, une déclaration rectificative. Cela peut leur permettre de tenir compte des commentaires de l’administration fiscale.

Les dons pour réduire l’impôt

Quant aux autres, ils bénéficient d’un délai supplémentaire qu’ils pourront mettre à profit pour lever les interrogations suscitées par le remplacement de l’ISF par l’IFI, et notamment les nouvelles règles de déduction des dettes et de prise en compte des biens démembrés lorsque le démembrement résulte de l’usufruit légal du conjoint survivant.

Ce report entraîne également celui de la date limite pour effectuer des dons ouvrant droit à la réduction d’IFI. Un délai supplémentaire bienvenu pour la plupart des organismes habilités à recevoir des dons dont la collecte a pris beaucoup de retard cette année.

Enfin dernière précision : Bercy a précisé que la nouvelle case 9GI relative à la déclaration des biens professionnels exonérés d’IFI n’avait pas à être remplie.

 

Les actualités associées